OBJECTIFS

Les objectifs généraux de l'associations  Nouvelle Vision sont  l’information, la réflexion et l’action autour des thèmes suivants : développement humain durable, solidarité internationale, droits humains, égalité des femmes et des hommes, diversité et création culturelles…
Nous engageons notre action humanitaire dans des situations d'urgence quand des dizaines, des centaines de milliers d'êtres humains sont gravement menacés par la faim, la soif, le froid, les maladies, les blessures et l'abandon.
Dans un premier temps l'action de SOLIDARITES consiste à apporter une AIDE D'URGENCE aux populations. Dès que les conditions le rendent possible, nous poursuivons notre action par des projets de RECONSTRUCTION des infrastructures, puis, si nécessaire, par des actions de relance de l'agriculture et de la pêche, et de sécurité alimentaire, afin d'accompagner les populations jusqu'à l'autonomie et l'autosuffisance alimentaire.
Parmi nos métiers, notre expertise dans le domaine de l'accès à l'eau potable et l'assainissement est à la pointe de notre combat contre les maladies hydriques, 1 ère cause de mortalité au monde.

 EDUCATION

 

  • Aider les enfants non scolarisés à aller à l’école ;
  • Encourager les enfants et étudiants déjà scolarisés à achever au moins leur formation secondaire ;
  • Inciter les élèves et étudiants à l’excellence scolaire et intellectuelle ;
  • Stimuler et encourager les universitaires, les enseignants et les étudiants chercheurs à des recherches scientifiques nécessaires à l’évolution de la connaissance et à la production scientifique en Afrique et en Cote d'Ivoire ;
  • Assurer l’équilibre du genre dans tout le cursus et curriculum scolaires des élèves ;
  • Offrir un cadre d’assistance et de facilitation d'accès aux personnes handicapées dans leurs études ;
  • Dynamiser la communication pédagogique, scolaire et l’accès à des ressources nécessaires à l’apprentissage scolaire ;
  • Offrir un cadre d’identification et d'actualisation des talents et des compétences acquises à l’école ;
  • Mettre en place un système pratique d’ « alphabétisation amusante intéressante » pour les adultes ;
  • Financer et encourager le développement des softwares ludoéducatifs pour les élèves de primaires, des collèges et les adultes démotivés.

 

 

    SANTE                                                                    

 l

  • Luttez  contre les maux pandémiques et endémiques comme le SIDA, le paludisme, le choléra, la tuberculose, les tensions, etc. ;
  • Investir dans la prise en charge des malades des maux cités ci-dessus et initier des projets de réhabilitation et de consolation ;
  • Investir dans les recherches de vaccins, des sérums pour la prévention et le traitement de divers maux ;
  • Permettre aux plus démunis un accès facile aux médicaments et aux soins nécessaires grâce à des collaboration avec des organismes, associations et institutions sanitaires et religieuses ;
  • Encourager le respect de l’hygiène et l’évitement des comportements à risque ;
  • Encourager des recherches dans les médecines traditionnelles et des collaborations entre elles et celles plus modernes.

  ENVIRONNEMENT

 

 

  • Concevoir et financer des projets d’agroforesterie ;
  • Mettre en place un système de recyclage des ordures ménagères et des eaux usées ;
  • Développer un plan de construction et d’entretien de poubelles publiques et l’élaboration, avec les pouvoirs publics, de mesures légales de disciplines et de sanctions relatives ;
    Encourager et financer des recherches et des projets de production et de gestion des ressources renouvelables (l’eau, l’air, la géothermie, le bois, le soleil) ;
  • Encourager et financer les métiers verts en cote d'ivoire et en Afrique en général.

 ECONOMIE

  • Valoriser et mécaniser l’agriculture dans les villages et campagnes ;
  • Offrir une structure d’encadrement aux cultivateurs et encourager les investissements en agriculture ;
  • Soutenir et financer des projets agro-pastoraux, agro-industriels et initier des coopérations agricoles ;
  • Renforcer la promotion d’initiatives privées et d’auto-emploi dans les écoles, les universités, les églises et les centres d’apprentissage et de formations professionnelles. Dans la même optique, financer les projets d’entreprise innovateurs et ou pertinents, spécialement aux plus démunis, aux femmes et aux handicapés ;
  • Développer et encourager le business et le marché virtuel ;
  • Formaliser, assainir et financer les métiers dits du secteur informel ;
  • Développer une politique d’éthique économique basée sur une meilleure qualité, la licitation, le prix raisonnable des produits et services d’une entreprise, ainsi que la vocation sociale du commerce.   

CULTURE

 

 

Promouvoir la culture africaine :

  • Promouvoir et réhabiliter les danses, chants et prestations de terroirs qui sont fortement concurrencés par ceux plus modernes ;
  • Financer et promouvoir les créations de jeunes artistes (en musique, en littérature, en sculpture, en art plastique, en design, en peinture artistique) et autres qui se distinguent ou par la conservation de l’art authentique africains ou par une habile harmonie entre le moderne et le traditionnel ;
  • Financer la recherche et la constitution en archives et en littérature des arts oratoires africains tels que les contes, les devinettes, les proverbes, les paraboles, ainsi que des productions ethnographiques et religieuses de nos pays en vue de leurs adaptions académiques, bibliothécaires et en médiathèques ;
  • Promouvoir la célébration des mémoires des acteurs et artistes peintres, écrivains et musiciens décédés, par des journées de commémorations qui leur seraient dédiées et par la création des panthéons nationaux en leur souvenir et hommage ;
  • Mettre en place un cadre de compétitivité culturelle entre les jeunes et entre les artistes attitrés de la musique et des autres arts ;
  • Développer et encourager une vocation sociale de l’art en général et de la musique en particulier en Afrique ;
  • Proposer et organiser des échanges culturels, tant au niveau national qu’international ;
  • Créer et établir entre les ethnies  un réseau de connaissance mutuelle et d’échanges culturels.Promouvoir la culture africaine et plus particulièrement ivoirienne afin de préserver notre patrimoine ;
  • Promouvoir et réhabiliter les danses, chants et prestations de terroirs qui sont fortement concurrencés par ceux plus modernes ;
  • Financer et promouvoir les créations de jeunes artistes (en musique, en littérature, en sculpture, en art plastique, en design, en peinture artistique) et autres qui se distinguent ou par la conservation de l’art authentique africains/togolais ou par une habile harmonie entre le moderne et le traditionnel ;
  • Financer la recherche et la constitution en archives et en littérature des arts oratoires africains tels que les contes, les devinettes, les proverbes, les paraboles, ainsi que des productions ethnographiques et religieuses de nos pays en vue  de leurs adaptions académiques, bibliothécaires et en médiathèques ;
  • Promouvoir la célébration des mémoires des acteurs et artistes peintres, écrivains et musiciens décédés, par des journées de commémorations qui leur seraient dédiées et par la création des panthéons nationaux en leur souvenir et hommage ;
  • Mettre en place un cadre de compétitivité culturelle entre les jeunes et entre les artistes attitrés de la musique et des autres arts ;
  • Développer et encourager une vocation sociale de l’art en général et de la musique en particulier en Afrique
  • Proposer et organiser des échanges culturels, tant au niveau national qu’international ;
  • Créer et établir entre les ethnies un réseau de connaissance mutuelle et d’échanges culturels.

♦Promouvoir le développement touristique local reposant sur des critères de durabilité : viabilité      économique, équité sociale et éthique, respect environnemental ;
♦ Prôner l’égalité des sexes ;
♦Participer à la création des structures d'information, de réflexion, d'accueil et d'hébergement, 
♦Aider matériellement et moralement  toutes  personnes qui se trouvent en situations difficiles: malades, nécessiteux, handicapés, prisonniers, enfants orphelins et victimes des catastrophes ;
♦Assister juridiquement et administrativement les femmes pauvres divorcées ou abandonnées et les enfants orphelins ;
♦Promouvoir  la politique de prévention de la délinquance et s'inscrire dans toutes les initiatives prises pour favoriser cette prévention ;
♦Promouvoir l’éducation des jeunes ;
♦Promouvoir les droits de l’Homme et surtout de l’Enfant ;
♦Lutter contre la traite des enfants ; 
♦Promouvoir la lecture ;
♦Permettre à la population d’utiliser les nouvelles technologies de communication ;
♦Aider les jeunes dans leurs parcours scolaires ;
♦Promouvoir l’alphabétisation ;
♦Contribuer à la protection de l’environnement ;

 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/04/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×