LA COTE D'IVOIRE

Adresse

LA CÔTE D'IVOIRE : EMPLACEMENT GEOGRAPHIQUE

Carte

Vue d'avion, la Côte d'Ivoire, c'est un peu comme la palette du peintre : une grosse touche de vert écolo pour représenter la densité de la forêt, un filet de blanc pour son cordon littoral, des mèches de jaune paille pour les savanes mandé et sénoufo, un soupçon de brun pour les reliefs, des rubans d'ocre pour les voies de latérite ou de gris pour le bitume, du bleu pour ses lacs... Vue d'en bas, elle nous frappe violemment par ses contrastes socioculturels, économiques et architecturaux. Entre l'hyper modernisme, voire le futurisme de certains quartiers d'Abidjan, le néo-classicisme de Yamoussoukro et l'habitat traditionnel des villages reculés, comme ceux des Pays yacouba de la région de Man, ou sénoufo du côté de Korhogo, il y a un gouffre ! En Côte d'Ivoire, chacun peut trouver matière à satisfaire ses centres d'intérêt : farniente, pêche, paysages photogéniques et découvertes ethnologiques, artisanales ou agricoles...

La Côte d'Ivoire, officiellement la République de Côte d'Ivoire, est un pays d’Afrique occidentale, membre de l’Union africaine. D’une superficie de 322 462 km2, elle est limitée au nord par le Mali et le Burkina Faso, à l’ouest par le Libéria et la Guinée, à l’est par le Ghana et au sud par l’océan Atlantique. La population, dénombrée à 15 366 672 habitants en 1998, est estimée à 19 997 000 habitants en 2009. La Côte d’Ivoire a pour capitale politique et administrative Yamoussoukro (Abidjan demeurant capitale économique), pour langue officielle le français et pour monnaie, le franc CFA.

L’économie, essentiellement axée sur la production de café et de cacao, connaît au cours des deux premières décennies un essor exceptionnel, faisant de la Côte d’Ivoire un pays phare dans la sous-région ouest-africaine.

LE CLIMAT  

Ci pays6

Dans le sud, c'est-à-dire en dessous d'une ligne horizontale passant par Yamoussoukro, le climat est équatorial donc très humide. La saison des pluies s'étend de mai à novembre avec une interruption vers juillet-août. Le reste de l'année, l'atmosphère reste moite et pesante, avec un ciel souvent voilé et parfois des précipitations, mais la température stationne entre 29 et 32 °C.
Dans la partie nord, le climat est plus tropical, avec une saison des pluies plus ou moins intense, allant de mai à septembre. La période la plus confortable pour voyager va de novembre à mars, pendant laquelle le ciel est bleu, l'air sec et les nuits plus fraîches.

Cependant, vers janvier-février, l'harmattan, le vent du Sahara, souffle parfois assez fort, transportant du sable et desséchant tout sur son passage : lorsqu'on est en voiture toutes fenêtres ouvertes, l'intérieur du véhicule est alors recouvert d'une poussière ocre. Si vous voyagez dans une voiture non climatisée, mieux vaut n'entrouvrir que les fenêtres arrière, ou celles du côté opposé au sens du vent, pour limiter les dégâts.

Le Sud
Le Sud est très humide et connaît quatre saisons : une grande et une petite saison des pluies alternant avec une petite et une grande saison sèche. 
  • D'avril à mi-Juillet, les alizés humides en provenance de l'Océan soufflent sur le Sud du pays. Les vents gorgés d'humidité provoquent de fréquents grains et de nombreux orages. C'est ce qu'on nomme la mousson ou grande saison des pluies.
  • De mi-Juillet à Septembre, les pluies cessent mais le ciel peut rester couvert. C'est la petite saison sèche.
  • De Septembre à Novembre, la petite saison des pluies débute pour donner quelques petites précipitations.
  • De Décembre à Mars, s'installe la grande saison sèche, rendue plutôt agréable par les alizés du nord (Harmattan).
Le Nord
Le Nord est plus sec et les saisons, moins marquées, peuvent être assimilées à deux saisons principales :

De Juin à Septembre, les alizés humides marquent la grande saison des pluies.
D'Octobre à Mai, les précipitations deviennent plus rares : c'est la grande saison sèche.
 

FAUNE ET FLORE

Ci pays11

 

 

La faune présente une richesse particulière, avec de nombreuses espèces animales (vertébrés, invertébrés, animaux aquatiques et parasites). Parmi les mammifères, l’animal le plus emblématique reste l’éléphant, dont les défenses, constituées d'ivoire, ont jadis été une importante source de revenus. Espèce autrefois abondante en forêt comme en savane, l’éléphant a été intensément chassé et braconné. Aussi ne subsiste-t-il que dans les réserves et parcs et en quelques points des forêts où il est côtoyé par l’hippopotame, plus lié aux zones de savanes, l’hylochère ou sanglier géant, l’antilope et d’autres céphalophes, des buffles, des singes, des rongeurs, des pangolins et des carnivores, parmi lesquels le lion, la panthère et la mangouste.

Les oiseaux, dont plusieurs centaines d’espèces ont été identifiées, embellissent les paysages. On trouve également un très grand nombre de plus petites espèces parmi les invertébrés comme des mollusques, des insectes, des espèces aquatiques, etc. Certains animaux, célèbres dans la zone plus humide du Sud, deviennent, à l’image de quelques espèces de chimpanzé, plus rares. Bien d’autres espèces sont en voie de disparition.

La Flore

Le couvert végétal s’est considérablement modifié au cours des années. Le paysage de base, constitué par les forêts denses, globalement subdivisées en forêts hygrophiles et forêts mésophiles, occupe à l’origine un tiers du territoire au sud et à l’ouest. Il est complété par les forêts claires ou savanes arborées ou boisées, qui s’étendent du Centre au Nord, avec toutefois de nombreux points de forêt dense sèche. De petites mangroves en outre existent sur la côte.

La Côte d'Ivoire est célèbre pour ses vastes plantations qui ont fortement contribué à lui donner sa place de "moteur" de l'Afrique de l'Ouest. 
On trouve, ainsi, les plantations de caféiers, cacaoyers, de palmiers à huile, de cocotiers, d'hévéas et de bananiers.

Afin d'élargir le champ des productions exportables et de diminuer ainsi la dépendance du pays vis-à-vis des cours mondiaux du café et du cacao, les autorités ont décidé de développer activement les plantations d'avocatiers, de citronniers, de goyaviers, de manguiers ou encore de papayers.

Sur l'ensemble du pays, on retrouve les habituels mais néanmoins magnifiques arbres à fleurs tropicaux tels que les frangipaniers, les hibiscus, les bougainvilliers ou les acacias.

LE TOURISME

Ci pays10

L'important développement économique de la Côte d'Ivoire jusqu'au milieu des années 1980 en a fait une destination d'affaire plus que touristique. Malgré cela, la forte communauté d'expatriés qui y vivait en permanence et la hausse générale du niveau de vie ont permis le développement des infrastructures de grande qualité, orientées vers la clientèle haut de gamme et le tourisme d'affaire.

Un regard panoramique sur le paysage ivoirien et sur ce que la Côte d'Ivoire comporte comme richesse permet de recenser une variété inestimable d'atouts touristiques. Au nombre de ceux-ci on peut citer :

Le tourisme écologique

Bien que rencontrant des difficultés par la faute du braconnage , et des sur-exploitations forestières les richesses en faune et botanique demeurent importantes et considérables eu égard aux mesures de sécurité prises par les autorités pour la sauvegarde de ce capital écologique. En effet, la Côte d'Ivoire dispose de huit parcs nationaux (Azagny -Banco- comoé - les îles Ehotilés- Marahoué - Mont Sanglé Péco - Taï) .

A ces parcs viennent s'ajouter les réserves de Divo, du Mont Nimba, Lamto et le parc animalier de Abo Kouamékro.

Le tourisme balnéaire

Le tourisme balnéaire ,c'est toute la belle gamme de plages longues d'environ 500 km et les diverses infrastructures touristiques (hébergement ,restauration, piscine , ski nautique) qu' offrent les villes de Grand- Bassam, d'Assinie et d'Assouindé . En direction de l'ouest une nouvelle route vous conduira vers des espaces idylliques protégés de la barre :Polyplage ,Batélébré, Monogaga…

Le tourisme d'affaire

Excellente destination congrès, la Côte d 'Ivoire dispose de nombreux équipements de conférence tant à Abidjan qu'à Yamoussoukro.

Elle présente plusieurs atouts qui en font la meilleure destination ouest africaine pour les congrès et les séminaires : des infrastructures hôtelières de classe internationale, un réseau de communications des plus modernes avec :

  • l'un des meilleurs réseaux routiers de la sous-région avec 68.000 km dont 6.000 km de routes bitumées, 638 km de voies ferrées du nord au sud du pays,
  • deux grands ports, un réseau aérien classé catégorie A avec trois aéroport de classes internationales (Abidjan,Bouaké, Yamoussoukro),
  • les télécommunications couvrent l'essentiel des grandes agglomérations du pays, téléphone fixe, téléphone mobile, radio, télévision, fax, télex , Internet ;
  • des équipements de traduction simultanée en plusieurs langues,
  • des infrastructures sanitaires de haut niveau technologique.

La Côte d'Ivoire dispose entre autre de l'auditorium du Palais des Congrès d'Abidjan de 2800 places et de celui de la Fondation Internationale Félix Houphouet Boigny de Yamoussoukro de 4000 places. Le Palais de la Culture d'Abidjan présente de bonnes possibilités. De plus, de nombreuses salles sont disponibles dans les hôtels de haute catégorie et complètent cette offre diverse et variée.

 
 

LOCALISATION DE L'ASSOCIATION NOUVELLE VISION EN COTE D'IVOIRE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×